Moyen Orient et Monde

Bachelet à la tête du Haut-Commissariat aux droits de l’homme

ONU
OLJ
11/08/2018

L’Assemblée générale des Nations unies a confirmé hier la nomination de l’ancienne présidente du Chili Michelle Bachelet à la tête du Haut-Commissariat aux droits de l’homme. Mme Bachelet, 66 ans, doit remplacer le 1er septembre à ce poste le Jordanien Zeid Ra’ad al-Hussein, critique acerbe du président américain Donald Trump. La décision a été prise par consensus par l’Assemblée générale, qui est composée des 193 pays membres de l’ONU. Des applaudissements ont retenti quand le résultat a été officialisé par le président de l’Assemblée générale Miroslav Lajcák.

À la une

Retour à la page "Moyen Orient et Monde"

Vos Commentaires

Chère/cher internaute,
Afin que vos réactions soient validées sans problème par les modérateurs de L'Orient-Le Jour, nous vous prions de jeter un coup d'oeil à notre charte de modération en cliquant ici.

Nous vous rappelons que les commentaires doivent être des réactions à l'article concerné et que l'espace "réactions" de L'Orient-Le Jour, afin d'éviter tout dérapage, n'est pas un forum de discussion entre internautes.

Merci.

 

x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

6

articles restants

Pour déchiffrer un Orient compliqué