Moyen Orient et Monde

L’opposition dépose son recours contestant les résultats de la présidentielle

Zimbabwe
OLJ
11/08/2018

L’opposition zimbabwéenne a attendu la date butoir, hier, pour déposer en milieu d’après-midi devant la Cour constitutionnelle à Harare son recours contestant la présidentielle du 30 juillet remportée par le sortant Emmerson Mnangagwa. « Nous nous reposerons quand ce pays sera libre », a affirmé Jameson Timba, ancien député, membre de la délégation qui a déposé le recours à la cour où un étrange ballet d’hommes en costume portant des caisses de dossiers a duré plusieurs minutes.
Le scrutin, le premier depuis la chute du leader historique Robert Mugabe, a été remporté par Emmerson Mnangagwa (50,8 %) devant le leader du Mouvement pour le changement démocratique (MDC), Nelson Chamisa (44,3 %). « Nos avocats ont déposé avec succès notre recours. Nous avons un bon dossier et une bonne cause ! » a tweeté M. Chamisa. La Cour constitutionnelle a 14 jours pour trancher. En attendant, l’investiture du président a été repoussée à une date ultérieure.

À la une

Retour à la page "Moyen Orient et Monde"

Vos Commentaires

Chère/cher internaute,
Afin que vos réactions soient validées sans problème par les modérateurs de L'Orient-Le Jour, nous vous prions de jeter un coup d'oeil à notre charte de modération en cliquant ici.

Nous vous rappelons que les commentaires doivent être des réactions à l'article concerné et que l'espace "réactions" de L'Orient-Le Jour, afin d'éviter tout dérapage, n'est pas un forum de discussion entre internautes.

Merci.

 

x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

6

articles restants

Pour déchiffrer un Orient compliqué