X

À La Une

Le Qatar annonce qu’il va investir 500 millions de dollars dans les bons du Trésor libanais

Liban-Qatar


OLJ
21/01/2019

Le Qatar va investir 500 millions de dollars dans les bons du Trésor libanais en dollars pour soutenir l’économie du pays du Cèdre, a annoncé, lundi, le ministre qatari des Affaires étrangères à Reuters. Une annonce qui intervient au lendemain du sommet économique arabe de Beyrouth auquel l’émir du Qatar, cheikh Tamim ben Hamad al-Thani, a brièvement participé. Une participation annoncée à la dernière minute.

« Nous souhaitons que la république libanaise et le peuple libanais soient stables et prospères et que l’économie libanaise se remette sur les rails. La région a besoin d’un Libanais fort et prospère », a déclaré le chef de la diplomatie qatarie Mohammed ben Abdulrahman al-Thani dans un communiqué.


Dimanche, le Qatar était en outre au centre d’un cafouillage, plusieurs médias locaux ayant rapporté, dimanche matin, qu’il couvrirait tous les frais d’organisation du sommet et verserait un dépôt à terme d’un milliard de dollars à la Banque du Liban. Ces informations, confirmées dans un premier temps par plusieurs sources affirmant être proches du dossier, ont été rapidement démenties par l’ambassadeur qatari à Beyrouth et le porte-parole officiel de la présidence libanaise, Rafic Chelala. Interrogé par L’Orient-Le Jour à ce sujet, Gebran Bassil a affirmé qu’il s’agissait « d’une rumeur que l’on a fait circuler avant même l’arrivée de l’émir pour créer une déception. J’espère que la confiance dans le Liban sera manifestée par le Qatar et d’autres pays arabes ». Au-delà des enjeux géopolitiques, de telles mesures « auraient permis d’augmenter les réserves en devises de la BDL qui ont reculé de 5,5 % en 2018, à 39,7 milliards de dollars mais aussi d’avoir un impact positif sur la confiance des investisseurs à l’égard de la stabilité financière du pays, scrutée avec beaucoup de fébrilité », a commenté le président du Conseil économique et social des Kataëb, Jean Tawilé.


Lire aussi

Sommet économique arabe : deux annonces et un cafouillage

Sommet arabe : l’Iran défend « sa » Syrie face à l’Arabie

Sommet arabe : pour Bassil, l’émir du Qatar a permis de « lever l’embargo »

Des centaines de manifestants à Beyrouth contre l'effondrement économique et la corruption


À la une

Retour à la Une

Vos Commentaires

Chère/cher internaute,
Afin que vos réactions soient validées sans problème par les modérateurs de L'Orient-Le Jour, nous vous prions de jeter un coup d'oeil à notre charte de modération en cliquant ici.

Nous vous rappelons que les commentaires doivent être des réactions à l'article concerné et que l'espace "réactions" de L'Orient-Le Jour, afin d'éviter tout dérapage, n'est pas un forum de discussion entre internautes.

Merci.

 

x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

L'Orient-Le Jour vous offre 5 articles

Nous sommes un journal indépendant, nous chérissons notre liberté qui découle de notre autonomie financière comme de nos principes éthiques. Votre soutien, cher lecteur, est plus que nécessaire pour pérenniser nos initiatives et assurer la survie de notre journal.

Je poursuis la lecture

4

articles restants