Nos Lecteurs ont la Parole

Ziad Rahbani au superlatif

par Ahmad CHAMSEDDINE
OLJ
19/03/2019

Dans le cadre d’une tournée européenne qui s’est terminée à Rotterdam et qui était en hommage au pianiste américain Joe Sample, Ziad Rahbani a joué au New Morning à Paris les 4 et 5 mars.

Il était difficile, après les concerts de Ziad Rahbani à Paris, de retrouver ses esprits pour pouvoir décrire, sinon objectivement, du moins consciencieusement, ce à quoi on avait assisté. Était-ce l’endroit, petit et chaud comme un cocon ? L’ingénierie exceptionnelle du son ? L’énergie des musiciens ? Le programme riche et inattendu ? Toujours est-il qu’après un tel précipité de matière, une décantation était nécessaire.

Avec un art consommé alliant les plaisirs de la reconnaissance et les joies de la découverte, Ziad Rahbani avait préparé un programme de vingt titres : des inédits (To Bach, Bags and Bags, Jam 71, Almost grey, Convoy...), des classiques (MEA, Plainte contre X, Don’t go, For sure, Un verre chez nous...) et trois titres en hommage au pianiste américain Joe Sample (The song lives on, Soul shadows, Spiral), et pour le servir, dix musiciens – dont six européens – (piano, bouzouk, guitare basse, guitare électrique, batterie, percussions, saxophone, deux trompettes et un trombone) et deux chanteuses (Hiba Ibrahim et Salma Musfi).

Entre les figures convoquées (Bach, Jobim, les frères Rahbani), et celle omniprésente de Joe Sample, Ziad Rahbani tissait des liens qui, sans lui, seraient restés insoupçonnables ; le monde prenait soudain une échelle plus humaine, les distances s’effaçaient et le temps devenait malléable. On était loin des concerts pour expatriés, des effusions de nostalgie et des phénomènes de mode ; sérieux et taciturne, tantôt au piano, tantôt aux claviers électroniques, Ziad Rahbani était tout à sa musique et les spectateurs, nombreux, lui en savaient gré.

Les textes publiés dans le cadre de la rubrique « courrier » n’engagent que leurs auteurs et ne reflètent pas nécessairement le point de vue de L’Orient-Le Jour.

À la une

Retour à la page "Nos Lecteurs ont la Parole"

Vos Commentaires

Chère/cher internaute,
Afin que vos réactions soient validées sans problème par les modérateurs de L'Orient-Le Jour, nous vous prions de jeter un coup d'oeil à notre charte de modération en cliquant ici.

Nous vous rappelons que les commentaires doivent être des réactions à l'article concerné et que l'espace "réactions" de L'Orient-Le Jour, afin d'éviter tout dérapage, n'est pas un forum de discussion entre internautes.

Merci.

 

x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

L'Orient-Le Jour vous offre 5 articles

Nous sommes un journal indépendant, nous chérissons notre liberté qui découle de notre autonomie financière comme de nos principes éthiques. Votre soutien, cher lecteur, est plus que nécessaire pour pérenniser nos initiatives et assurer la survie de notre journal.

Je poursuis la lecture

4

articles restants